A A

Tunisie : Une solution en vue pour les 104 étudiants de l’INSAT :

mer, sept 1, 2010

Education, Institutions

Lis moi avec ReadSpeaker

L’INSAT (Institut national des sciences appliquées et de Technologie) pourrait revenir sur sa décision de supprimer la 3ème année pour les 104 étudiants qui ont échoué au concours d’ingénieurs, ne serait-ce que pour l’année universitaire 2010/2011.

e-taalim_insat

Une réunion tenue récemment entre Béchir Tekkari, ministre de l’Enseignement supérieur et l’administration de l’INSAT, a planché sur le cas de ces étudiants, nous confie une source informée. Il a été question de leur trouver une solution, étant entendu que ces étudiants rejettent l’idée de renoncer à leur établissement d’origine et d’être affectés en cours de formation dans d’autres institutions pour y poursuivre leurs études de licence appliquée. Il semble que l’on s’oriente vers le maintien de la 3ème année, en dirigeant éventuellement une partie de ces étudiants vers la faculté des sciences de Tunis.

L’administration est en train de recontacter ces étudiants à cet effet. Mais, il ne s’agit là que d’une solution provisoire valable pour la toute prochaine année universitaire. L’administration de cet institut renommé est désormais tenue de s’y prendre à l’avance et de mettre au courant les étudiants dès le début de l’année des différentes éventualités qui s’offrent à eux.

IPEST : 44 étudiants boursiers

Par ailleurs, le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique vient de publier la liste des étudiants de l’IPEST, Institut Préparatoire aux études scientifiques et techniques, admis aux grandes écoles françaises et retenus pour une bourse spécifique au titre de l’année universitaire 2010/2011. Quelque 44 heureux élus figurent sur cette liste. Ils se répartissent en 25 étudiants pour la filière Maths physique sur un total de 84 étudiants, 13 étudiants pour la filière physique chimie sur un total de 42, et 6 étudiants pour la filière physique science informatique sur un total de 21.

Ces jeunes qui constituent la fine fleur de l’élite estudiantine tunisienne poursuivront leurs études dans les écoles françaises prestigieuses telles que l’école polytechnique, Centrale Paris, Mines de Nancy, Supaero (ISAE) Toulouse, Ensta Paris Tech, Telecom Paris Tech, Telecom Sud-Paris, Grenoble INP-Ensimag, ENSICA (ISAE) Toulouse, Grenoble INP – Ensimag, Grenoble INP-Phelma, ENSEMA Poitiers, et ENSEEIHT Toulouse.

Pour vous tenir à jour inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire.

Source: Gnet.tn

Tags: , , , , ,

  • driss

    Planifier,c’est décider pour l’avenir,alors que »décider »signi-fie »choisir. »Selon Norbert Wierner,Père de la Cybernétique,la
    « Révolution que nous vivons ,c’est l’art de décider. »Pour les
    anglophones »Time is Money,Money is Power,Power is Information. »
    En termes d’éducation,on ne peut pas ne pas étudier le passé
    pour mieux comprendre le futur,selon Emile Durkheim,éminent
    soiologue français.Nombreuses décisions ont été prises lors de
    conférences nationales sous l’égide du Ministère de l’Enseigne-
    ment Supérieur et la recherche Scientifique tunisien,durant les
    deux dernières décennies,toutefois le suivi a été conditionné
    par les changements à caractère scientifique,technologique et
    pédagogique ,eu égard aux nombreuses innovations dictées par
    la globalisation de l’économie et:ou crise financière interna-
    tionale.Tirer des leçons du passé vécu de la Tunisie ne manquera pas d’améliorer le classement international des universités tunisiennes dans le cadre du sondage annuel effectué par l’Université de Shanghai(2010).En termes économiques,la »demande »signifie »satisfaction des besoins.Pour
    le marché de l’emploi,on est censé étudier l’offre et la demande,en vue de garantir l’équilibre.Les préférences des étu-diants sont à prendre en considération eu égard aux promesses
    et aux menaces du marché.Réorienter les efforts requiert une
    collaboration continuer entre les parties concernées,sur tous
    les niveaux,scientifique,politique,financier,pédagogique et
    professionnel,à l’image de ce qui se fait en Scandinavie et
    Amérique du Nord où les success stories abondent.Toute planification,de quelque nature que ce soit,requiert des ajustements le long du chemin.Comme le disait Henri Theil,éminent économiste hollandais, »Models are to be used,not
    believed. »Seule une approche participative,voire systémique,est
    susceptible de triompher dans la bataille multipartite pour la
    satisfaction des besoins fondamentaux de toute société,dont
    l’acquisition des innovations et leur adoption de façon efficiente et efficace.Selon Jacques Mélèse,pionnier de l’AMS–
    Analyse Modulaire de Systèmes, »la communication et l’organisa-tion sont deux concepts indissociables ».La planification devrait reposer sur trois autres activités intimement liées,voire l’organisation,la motivation et l’évaluation.Comme
    le disait,Moncef Bercous,tailleur de renommée, »L’Avenir appartient à ceux qui voient bien et loin. »


SUIVEZ NOUS
NWSLT RSSFCBKtwitterlinkedInVimeo

Retrouvez nous

En construction

SELECTION VIDEOS
Quelles solutions pour les enfants de migrants?
Suite ...

Publicité

PARTENAIRES MEDIA