A A

Afrique: Séminaire régional sur le renforcement des capacités des avocats

mer, mar 14, 2012

Evénements, Initiatives, Solutions

Lis moi avec ReadSpeaker

Le séminaire régional de la Facilité africaine de soutien juridique (FASJ) et de l’Union panafricaine des avocats (PALU), s’est ouvert le 12 mars 2012 à Yaoundé, au Cameroun, sous la présidence de Me Akere Muna, président de l’Union panafricaine des avocats.

Le ministre de la justice du Cameroun, Laurent Esso, a ouvert la cérémonie, qui a enregistré la participation de plusieurs personnalités comprenant plus de 70 praticiens du droit des secteurs privé et public en provenance de 23 pays d’Afrique centrale et de l’ouest. L’événement a attiré plusieurs médias internationaux et régionaux.

L’évolution du monde des affaires, la nature et la complexité des affaires ont rendu nécessaire le renforcement des capacités des avocats et des juristes africains, a déclaré le ministre, souhaitant plein succès aux travaux du séminaire.

Pen Godfred, représentant le conseiller juridique général de la BAD, a souligné le rôle prépondérant de la Facilité africaine de soutien juridique dans la lutte contre les fonds vautours, qu’il a qualifié de cancer pour les économies africaines. «La Banque africaine de développement est  partie prenante des résolutions de ce séminaire de formation des avocats africains », a-t-il dit.

Stephan Karangizi a, quant à lui, expliqué que l’Afrique regorge de ressources naturelles, mais continue d’être considérée comme «le continent le plus pauvre de la planète». Il a exprimé la gratitude de la Facilité et indiqué qu’elle continuera de soutenir les avocats et juristes africains dans leur noble mission d’assistance et de défenses des intérêts du continent.

Akere Muna s’est à son tour félicité du rôle que joue la BAD dans le renforcement des capacités et la bonne gouvernance, qui sont les piliers du développement. «Nous, avocats, apprécions à sa juste valeur ce partenariat avec la BAD, visant à relever les défis des fonds vautours.»

Le représentant résident de la BAD au Cameroun, Racine Kane a noté qu’en accueillant ce séminaire, le Cameroun démontre son attachement à l’état de droit. Il a ajouté que la Banque continuera d’apporter son appui à la Facilité pour lui permettre d’accomplir sa mission.

Pendant trois jours, les avocats et juristes des secteurs public et privé africains se pencheront sur leur rôle dans l’évaluation et l’élaboration des contrats commerciaux complexes, ainsi que dans la défense de litiges avec les fonds vautours en Afrique.

Le séminaire régional de Yaoundé est le quatrième, après ceux organisés à Kigali, au Cap et à Tunis. La Facilité et PALU procéderont à l’évaluation d’impacts de ces séminaires sur les pays et identifieront les actions complémentaires de renforcement des capacités.

Pour vous tenir à jour inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire.

Source: afdb.org

Tags: , , ,


SUIVEZ NOUS
NWSLT RSSFCBKtwitterlinkedInVimeo

Retrouvez nous

En construction

SELECTION VIDEOS
Quelles solutions pour les enfants de migrants?
Suite ...

Publicité

PARTENAIRES MEDIA